INSCRIPTION

Les inscriptions sans la pénalité sont prolongées jusqu’au lundi 25 avril 2016.

• Message de Bienvenue •

Message du Président

 

Chers membres de la famille AIACE,
 

Nous avons choisi de nous réunir à Trieste pour notre prochaine Assemblée générale et je me réjouis à l’avance de visiter cette ville portuaire fascinante du Nord de l’Italie. Trieste, située tout au Nord de l’Adriatique, symbolise les hauts et les bas de l’histoire européenne grâce à ses nombreux monuments et sites. Habitée à l’origine par les Celtes et les Illyriens, elle fut en 177 av. J.-Chr. le tremplin des Romains vers le Norique, la Dalmatie et même Byzance. A l’époque des grandes migrations, les Ostrogoths, les Byzantins et les Lombards ont laissé leurs traces à Trieste. Plus tard, entre 1382 et 1918, la ville vécut sous la domination des Habsbourg et la ville est devenue un carrefour de développement économique et culturel. Quelque peu marginalisée pendant la Guerre froide, cette perle de l’Adriatique connut une renaissance grâce à la création de l’UE et particulièrement son élargissement vers l’Est et le Sud. De nos jours Trieste est à nouveau un important port maritime donnant accès par les chemins les plus courts aux grands centres économiques européens. Je suis convaincu que nous apprécierons le printemps à Trieste et que nombre d’entre nous découvriront une ville qui depuis toujours a représenté un symbole de la rencontre entre les peuples, les cultures, les religions et les langues au coeur de l’Europe.
 

Bernhard Zepter
Président de l’AIACE International

 

 


Message de bienvenue de Didier Hespel

 

Chers collègues, amies et amis,
 

Comme vous le savez sans doute déjà, les prochaines Assises de l’AIACE se dérouleront à Trieste du 24 au 30 mai 2016.

Trieste est la ville la plus internationale du Nord-Est de l’Italie, suspendue entre un passé glorieux de ”Petite Vienne sur mer” et son présent cosmopolite. La ville offre un voyage de découverte de l’histoire, de la littérature et de l’art, de la période romaine jusqu’aux splendeurs habsbourgeoises en passant par des trésors médiévaux. La richesse de styles architecturaux des palais triestins est remarquable: néoclassique, Art nouveau, éclectique et baroque qui coexistent harmonieusement avec les ruines romaines, les immeubles du 18ème siècle et ceux de la période habsbourgeoise.

Le café est un des produits emblématiques de Trieste; pas étonnant d’y trouver l’usine d’Illy ! Trieste est un port franc pour l’importation de café depuis le 18ème siècle et c’est le plus important de toute la Méditerranée pour le commerce du café: les fèves qui arrivent ici ne sont pas destinées uniquement aux torréfacteurs locaux mais pour ceux du monde entier.

Mais à Trieste café rime avec littérature: il y a de nombreux et splendides cafés littéraires, des lieux historiques au charme rétro, fréquentés par les poètes et écrivains tels que James Joyce, Italo Svevo et Umberto Saba. Aller boire un café dans un de ces lieux chargés d’histoire est un véritable rituel qu’il ne faut manquer à aucun prix et dont l’attrait s’est répandu grâce au bouche-à-oreille. Etes-vous curieux de savoir ce qu’est un ”gocciato” ou un ”capo in b” ? Alors, il faut venir à Trieste, car ce n’est qu’ici que vous l’apprendrez!

Trieste est aussi marquée par un mélange de religions: on le voit dès qu’on arrive dans la ville où il y a depuis des siècles – et parmi d’autres - une église orthodoxe grecque, une église orthodoxe serbe, une synagogue, une église évangélique luthérienne et une église évangélique suisse, la plus ancienne de toutes. Vous aurez l’occasion de les voir au cours de la visite de la ville.

Dès qu’on quitte la ville, on se retrouve sur le plateau karstique avec des paysages d’une grande beauté et parsemés de villages pittoresques et de grottes naturelles.

Mais les Assises, c’est bien sûr avant tout l’Assemblée générale annuelle (qui se tiendra dans la Stazione Marittima, le terminal passagers historique pour les paquebots), les ateliers et la réunion du Conseil d’administration. Les Assises se termineront par le traditionnel dîner de gala. Après la partie ”officielle” des Assises, vous aurez l’occasion de rester deux jours supplémentaires à Trieste pour visiter des sites historiques de la région (voyez le programme), goûter de bons vins et prendre congé de vos collègues au cours de la soirée de clôture dans un cadre champêtre.

Et pour celles et ceux qui veulent rester encore plus longtemps, deux excursions supplémentaires sont proposées, l’une vers les villes historiques de Udine et Cividale, l’autre vers la Slovénie pour visiter la ville de Piran et les célèbres grottes de Postojna, après un arrêt à l’usine Illy.

Nous espérons vous retrouver nombreux à Trieste du 24 au 30 mai 2016.


Didier Hespel
Secrétaire général, chargé de l’organisation des Assises